En 1968 Bob Wollek participe avec  succès à son premier
rallye  au volant  d'une R8 Gordini.  Cette  même année  il
met  un  terme à sa carrière de  skieur de haut niveau et
termine second du  volant  Shell. Il participe également à
ses  premières  24  heures  du  Mans.  Compétitif  en  F2
avec deux  victoires  en  1972 et 1973,  l'alsacien, à l'instar
d'un Jaussaud, n'aura jamais malgré son talent  l'opportu-
nité  de  débuter  en  F1.  En  1973  et 1974 il dispute les 24
heures  du Mans  pour  Matra.  Suivra  la période Porsche
avec une moisson incroyable de succès. Trois fois cham-
pion  d'Allemagne,  quatre   victoires  aux   24  heures  de
Daytona,  vainqueur  aux 12  heures  de  Sebring. Avec un
total de 27 victoires dans le  championnat du monde d'en-
durance, "Brilliant Bob"  ainsi surnommé outre-Atlantique
s'est  forgé  un  des  plus  beaux  palmarès  de  la course
automobile.  Son  seul  regret  aura été de ne jamais s'im-
poser  au Mans,  épreuve  qu'il  terminera quatre fois à la
seconde place.  Bob Wollek  trouvera la mort la  veille des
12  heures  de  Sebring  alors  qu'il circulait sur une route
de Floride en se livrant à son autre passion, le vélo.