2010  aurait  dû être  l'année de tous  les succès pour
Mark Webber  qui  fit  longtemps figure de favori pour
le  titre  mondial.  Il laissera  finalement  le  titre à son
équipier Vettel lors de la dernière course de la saison.