Damon  Hill  débute   en  compétition  en  Angleterre  par  les
courses  de moto, y remportant de  nombreux  succès. Puis
ce sera la formule Ford et la F3 où il se fera remarquer avant
d'être  choisi  en 1991 par l'écurie Williams pour devenir leur
pilote  essayeur. En 1992,  il continue  son travail  de  l'ombre
chez Williams tout en faisant ses débuts en F1 dans une écu-
rie Brabham moribonde. Très apprécié pour  ses qualités de
metteur  au  point, Williams  le  titularise  aux  côtés de Prost
en 1993. Hill ne déçoit pas, remportant  notamment  trois vic-
toires consécutives cette même  saison. Devenu  leader  de
l'écurie en 1994 après  la mort de Senna, il  se  battra jusqu'à
la dernière course pour le titre mondial, échouant à un point
de Schumacher. L'année suivante il  termine encore second
derrière un Schumacher cette fois-ci  intouchable. 1996 sera
son année.  Il remporte  huit  victoires  et devient,  vingt-huit
ans après son père Graham, champion du monde à son tour.
Passé  chez  Arrows  et  Jordan,  il  remportera  encore  une
victoire, la première pour  Jordan, à  Spa en  1998. Il se retire
à la fin  de la  saison  suivante  à 39 ans. Hill continue à piloter
des F1, souvent  les  anciennes voitures de son père, et des
motos  dans  les  réunions  historiques.  Il  n'hésite  pas non
plus à monter  sur scène muni  de sa guitare électrique pour
y assouvir son autre grande passion, la musique.