Stefan Bellof  restera  une étoile  filante  dans  l'univers de la
course  automobile. Après  des  résultats probants dans les
formules de  promotions allemandes, puis en F3 et F2, il est
recruté en 1983  par l'écurie  officielle Porsche en endurance.
En 1984 il  fait son  entrée  en F1  dans  l'écurie de Ken Tyrrell.
Il continue  en même  temps  à  courir pour  l'écurie Porsche,
et  remportant  pas moins  de  six  victoires cette année-là, il
est  sacré  champion  du  monde  de  la discipline. En F1, il se
mets plusieurs fois en évidence au volant  de sa Tyrrell Ford
notamment  dans  un  GP  de Monaco resté dans les annales.
L'avenir s'annonce prometteur pour le jeune pilote allemand.
En  1985, il  mène  toujours  de  front  F1  et endurance. Le 1er
septembre,  il  dispute  les  1000  km  de  Spa.  La grande Faux
l'attendait  en  bas  du  raidillon  de  l'eau  rouge. Stefan Bellof
restera aussi l'homme  le  plus rapide sur le mythique circuit
du  Nürburgring  (Nordschleife)  au  volant  d'une Porsche 956.